Quelles sont les avantages d’un disque dur externe par rapport à un disque réseau ?

Depuis l’entrée sur le marché des disques durs externes, la dynamique de la portabilité des données et du stockage a complètement changé. Cette nouvelle catégorie de disques de stockage externes a tendance à faire disparaître les disques de réseau. 

Précédées par sa réputation, les prouesses des disques durs externes s’imposent sur ceux des disques de réseau. Ces appareils de stockage externe sont reconnus pour avoir plus d’avantages que les disques durs réseau au niveau de la fiabilité, mais aussi de la vitesse de lecture.

Un fonctionnement moderne

Le disque dur externe effectue le stockage des informations sur des puces de mémoire non volatile et effaçable dit “Flash” qui sont utilisées en liaison via un certain nombre de canaux. Au moment de la lecture, lesdites informations peuvent être combinées. 

Cette spécificité du disque de stockage externe lui permet d’avoir accès à toutes les pages mémoire de toutes les puces en un clin d’œil. C’est ce qui explique que cette catégorie de d’appareil présente un débit plus grand que celui des disques réseau. 

Cette performance des disques externes est due à leur technologie. En effet, les disques réseau fonctionnent de la manière suivante :       

  • Le disque dur classique enregistre les données sur un disque dur interne tournant à grande vitesse.
  • L’enregistrement n’est pas linéaire sur le disque, lors de ce processus le fichier est découpé en paquets  de données.
  • Lors de la lecture de ces données, la tête de lecture recherche les secteurs où sont stockées les données recherchées.

Pendant ce temps, au niveau des disques durs externes, l’enregistrement et la lecture des fichiers s’effectuent directement dans différentes cellules. Ils ne rencontrent aucun ralentissement qui peut être causé par la mécanique ou par l’éparpillement des paquets. 

Débits et temps d’accès excellent

Les disques externes offrent plusieurs atouts comparés aux disques de réseau. Ils sont très performants, avec un débit et un temps d’accès très appréciés et largement au-dessus des disques de réseau. En effet, les disques durs externes sont considérés comme étant un gage d’une meilleure performance. 

Aller plus lion :   Comment choisir une enceinte bluetooth pour gamers ?

Il est important de savoir que la vitesse de transfert d’un disque dur réseau est au maximum de 100 Mo par seconde tandis que celle d’un disque dur externe peut aller jusqu’à plus de 500 Mo par seconde. On constate aussi que les temps d’accès aux différents fichiers du disque dur externe sont de 0,17 millisecondes, tandis que les disques réseau prennent jusqu’à 7 millisecondes pour ouvrir un fichier. 

Notez que le nombre d’entrées et de sorties en une seconde des disques durs externes va jusqu’à 100 000 lors de la lecture, pendant que les disques réseau font au maximum quelques centaines.

Les disques durs externes classiques qui ne sont pas soumis à la norme SATA, et les disques durs externes M.2 peuvent atteindre des capacités de 4400 Mo/sec en écriture et de 5000 Mo/sec en lecture. Cette performance sera d’une grande utilité dans de nombreuses situations comme pour l’intervention photo et vidéo, et même pour rendre plus rapide l’ouverture d’un jeu ou d’une application.

Au niveau des disques réseau, les effets sont moins brillants. Les disques réseau les plus efficaces dispose d’une période d’accès de 9,5 ms, avec une capacité d’envoi de fichier pouvant atteindre 300 Mo/sec. Il est à noter que ceci est dû à leur faible capacité. C’est en fonction de la capacité du disque dur que le temps d’exécution diminue.

L’utilisation optimale de l’électricité

L’avantage avec les disques durs externes est qu’ils ne dépassent rarement les 0,5 W en veille et 2 watts en fonctionnement. Lorsque nous comparons, un disque réseau qui atteint 5 watts lorsqu’il est en veille et 5 à 9 watts en écriture ou en lecture ; on peut donc conclure que les disques durs externes ont un avantage sur les disques réseau au niveau de la consommation.

Aller plus lion :   La blockchain : une technologie révolutionnaire

Le disque dur externe présente une consommation électrique particulièrement faible. Ce disque dur ne possède pas de moteur : 

  • 0,15 watts en écriture/lecture pour les plus faibles consommateurs des disques externes ;
  • 2,5 à 5 watts de façon générale pour les disques durs réseau.

Cette consommation participe sensiblement à l’augmentation de l’autonomie d’un portable. De même, elle vous permet de faire de grosses économies de consommation au niveau d’un datacenter. 

La fiabilité des disques durs externe 

Les disques externes sont des appareils de stockage dignes de confiance. Ils sont facilement transportables et stockent vos données en toute sécurité. Il est donc possible de les utiliser tous les jours pendant des années.. Mais il est bien de savoir qu’il existe une réelle différence entre les catégories de mémoire, TLC, MLC, QLC ou SLC des disques durs externes.

En fonctionnement, on constate que la fiabilité des disques durs externes est également supérieure à celle des disques de réseau.

On peut stocker sur les disques de stockage externes de beaucoup de données, comme par exemple les systèmes d’exploitation d’ordinateurs permettant de restaurer un PC en cas de dysfonctionnement ou de graves problèmes de sécurité. Vous pouvez donc vous servir de ces lecteurs qui peuvent être utilisés comme un dispositif de démarrage.

Le niveau de bruit auditif du disque dur externe

Dès la mise en fonction d’un disque de stockage externe, son silence est appréciable. Cette particularité s’explique par l’inexistence de pièces mécaniques au sein de ce dernier. 

En comparant le niveau sonore des disques durs externes et celui d’un disque réseau, on constate que le niveau des disques durs réseau dépasse celui des disques durs externes. Le niveau sonore des disques réseau dépasse largement 36 DBA. 

Aller plus lion :   Comment choisir un webcam HD pour le télétravail ?

La récupération des données

La récupération de données sur un disque de stockage externe met en œuvre une approche très différente de celle des disques durs réseau. Les techniques de récupération avec un disque dur externe nécessitent un accès aux composants mémoires à travers le contrôleur du disque dur externe ou directement sur les cellules de mémoire Flash. L’extraction des données est toujours réussie dans la majorité des cas. 

Du côté des disques durs réseau, la récupération des données n’est pas chose facile. Ils ne facilitent pas la récupération des datas et en cas d’imprudence, vous pourriez perdre la totalité de vos données.

En fonction de votre capacité financière, optez pour un disque dur externe avec une capacité égale ou supérieure à 256 Go pour les raisons suivantes : 

En premier lieu, vous pouvez effectuer l’installation de vos programmes importants sans difficulté, Windows y compris.

Ensuite, ils sont moins lents en écriture que les disques de plus petite capacité car le nombre de passerelles du contrôleur et celui des puces est plus élevé.

En somme, le disque dur externe représente un réel atout pour les utilisateurs d’ordinateur portable. Sa technologie lui permet de résister aux manipulations et aux chutes. Ils sont plus légers et faciles à déplacer. Pour faire simple, les disques durs externes sont comme des clés USB, mais avec une plus grande capacité. 

Avec un processeur et une carte graphique de bons niveaux, les disques durs externes ont bien leur place au sein d’une configuration performante.

Quelles sont les avantages d’un disque dur externe par rapport à un disque réseau ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut